Waterloo

Le projet est situé le long de la Chaussée de Waterloo, un axe métropolitain, l’une des plus longues artère Bruxelloise et en lien direct avec la plaine de jeux Renier Chalon, un parc de quartier.

Il est développé comme un catalyseur urbain, une articulation construite entre deux typologies spécifiques, en intégrant la grammaire architecturale propre à cette artère prospère héritée du 19eme siècle, en continuité des rez commerciaux, en cohabitation heureuse entre un équipement communal et des logements publics.

Les volumes sont inscrits dans le rythme des façades de la chaussée de Waterloo. La longueur à rue de la parcelle (23,3m) n’est pas celle du tissu urbain existant. Les décrochements volumétriques et leurs proportions participent au rythme urbain des façades en évitant la construction d’une longue corniche continue.

La grammaire architecturale propre à la chaussée de Waterloo est réinterprétée : balcons continus, balcons superposés, loggia, proportion des baies de fenêtres, ...

Au rez-de-chaussée, perception de la continuité urbaine : système de porche, de parvis en arcades, différenciant les accès, permettant le passage vers le parc et la rencontre informelle entre les habitants. Les accès modes doux sont distribués via la venelle traversante liant le parc à la chaussée de Waterloo. Le long de cette venelle s’articulent l’accès au parvis couvert d’accès aux logements, les emplacements de stationnement sécurisés des vélos, un contact visuel avec la cour de l’équipement communal, des potagers collectifs, un salon extérieur à l’abri d’un arbre, un espace paysager contemplatif réservé aux habitants.

Au niveau +1, le réfectoire de la fonction communale, à rue, permet d’établir un contact entre la vie publique qui s’y déroule et les services communaux, une analogie au bel étage des séjours bourgeois.

L’option prise de ne créer qu’un seul noyau de circulation verticale efficace pour l’ensemble des logements permet de limiter son encombrement au rez-de-chaussée, de réduire le ratio surface brutes / surface habitables, et de minimiser les frais d’entretien. Ce noyau est idéalement situé au Nord dégageant un maximum de façade Sud pour les espaces de vies.

Aux niveaux +2 à +4, un espace de convivialité et de socialisation intérieur avec terrasse est dédié aux habitants de l’immeuble. La finalité de cet espace / dispositif architectural est multiple : variation de la façade à rue, superposition de trois loggias, éclairement naturel du couloir d’accès au logement, accès du service d’incendie aux logements de l’arrière, zone de rencontre pour les habitants d’un même étage.

Tous les logements ont leurs séjours orientés Sud vers le calme de l’intérieur d’îlot et la magnifique plaine de jeux.
Lieu:
Ixelles
Maître d'ouvrage:
SLRB
Statut:
Non réalisé
Type de marché:
Appel d'offres restreint
Date:
2017
Coût:
3.606.232,00 € htva
Ingénieur Stabilité:
CSD Ingénieurs Conseils s.a.
Ingénieurs techniques spéciales:
CSD Ingénieurs Conseils s.a.
Consultant(s):
Safetech s.p.r.l.
Crédits photos/images:
WEIß (image 3D)