Logis Social

Au cœur d’un ensemble de logements sociaux construits dans les années 1950 persiste une dalle en béton de 36 m x 71m. Sous cette dalle, un parking à l’abandon. La décision du maître de l’ouvrage d’implanter son nouveau siège social à cet emplacement spécifique est principalement d’ordre économique. La dalle, ainsi que l’ensemble du site sont propriétés du « Logis Social ».
Construire à cet endroit un bâtiment administratif dont l’existence même est en lien direct avec la population potentiellement fragilisée qui l’entoure induit une réflexion concernant la perception réciproque de deux groupes d’individus distincts mais aussi interdépendants.

L’organisation des différents services administratifs autour de patios dilue les perceptions de type observateurs/observés, surveillants/surveillés, tout en offrant une identité spécifique au lieu.
L’indispensable résolution des dualités mises en évidence se concrétise dans la manière d’offrir une architecture à la fois présente et absente.

La préfabrication en atelier d’une partie importante des systèmes constructifs induit une diminution drastique des délais et des coûts de construction.
Lieu:
Chênée
Maître d'ouvrage:
Le Logis Social de Liège s.c.r.l.
Statut:
Réalisé
Type de marché:
Concours de projet
Date:
2004-2008
Coût:
2.804.731,57 € htva
Ingénieur Stabilité:
Jean Dehareng Ingénieur Conseil s.p.r.l
Ingénieurs techniques spéciales:
BICE s.c.r.l.
Entrepreneur(s):
Gilles Moury s.a.
Crédits photos/images:
Jacques Breuer (photos maquette) / Alain Janssens (photos bâtiment)