Logements rue Neep

Le site donné est positionné le long d’un axe structurant de Koekelberg, la rue Jean Jacquet, et à une relative proximité de fonctions publiques et collectives significatives (parc public, centre sportif, Administration Communale, Place Henri Vanhuffel, Ecoles, …).

La situation de coin représente un moment d’urbanité privilégié, une ponctuation bâtie, un lien bidirectionnel au contexte existant. Le projet à concevoir prend le statut de repère urbain.

Les systèmes de circulations verticales et horizontales déterminent un possible cheminement « en boucle » à travers l’ensemble du projet. Ce mode de cheminement démultiplie les liens possibles entre les différentes parties de l’ensemble construit et favorise les rencontres entre résidents. Cette stratégie repose sur l’idée que l’ensemble de logements proposé est comparable à un morceau de ville, avec tout ce que celle-ci offre comme possibilités d’accès différenciés, rencontres inattendues, moments d’arrêts solitaires et/ou collectifs. L’architecture proposée est source de confort, de sécurité et de bien être relationnel.

La halte garderie dispose d’une entrée principale et d’une entrée de service. Le parvis de l’entrée principale trouve place sous une double hauteur généreuse, marquant la dimension collective de ce moment d’urbanité. Le parvis est un lieu de passage, d’attente, d’arrêt et de rencontre.

Le projet fait appel à deux typologies distinctes : appartements de plain-pied et appartement en duplex. Tous les appartements sont traversant ou profitent d’une lumière naturelle sur deux façades distinctes (appartements de coin).

Les appartements en duplex côté rue Jean Jacquet génère la présence de deux coursives d’accès (niv. +1 et +3), celles-ci permettant d’établir un lien naturel entre les extrémités de l’ensemble construit, les différents niveaux, l’intérieur et l’extérieur. Les coursives sont des rues. L’orientation sud-est de celles-ci procure un ensoleillement généreux à ces espaces de passage, d’arrêt, de rencontre, de jeux, de convivialité entre voisins. Un contacte visuel est établit entre les cuisines des duplex et les coursives. Une surveillance passive des espaces est de ce fait intégrée.

Les variations typologiques proposées participent à la cohérence globale du projet, à la recherche d’un équilibre entre une forme d’efficacité (ex : un seul ascenseur) et une indispensable convivialité.

L’organisation générale des logements permet d’entrevoir une épaisseur bâtie de 11,60 m pour les logements (15 mètres pour la halte garderie). Ceci permet une spatialisation particulièrement « aérée » de l’intérieure d’îlot. La position « en retrait » de la façade arrière du bâtiment vis-à-vis de l’espace extérieur réservé à la halte garderie propose une présence moins intimidante aux plus petits mais aussi à l’ensemble des utilisateurs des espaces de convivialité situées en intérieur d’îlot.
Lieu:
Koekelberg
Maître d'ouvrage:
SLRB
Statut:
Non réalisé
Type de marché:
Appel d'offre restreint
Date:
2014
Coût:
4.576.200,00 € htva
Ingénieur Stabilité:
Ellyps s.a.
Ingénieurs techniques spéciales:
Ellyps s.a.
Consultant(s):
Safetech s.p.r.l.
Crédits photos/images:
Quick iT (images 3D)